• Sophie

7 raisons pourquoi on aime le sirop d’érable

Dernière mise à jour : 24 févr.

1. Moins calorique

Le sirop d'érable est composé à 32% d'eau et 68% de glucides, dont 80% sont du sucres. Les autres sucres retrouvés dans le sirop d'érable sont le glucose et le fructose. A quantité égale de sucre, sa valeur énergétique représente 1/3 de calories en moins.


2. Un index glycémique (IG) plus bas que le sucre

En effet, son IG est de 55 contre 70 pour le sucre – ce qui présente l'avantage de moins élever le taux de glucose sanguin. Ainsi, une étude de l'Université Laval a montré que les cellules captent le glucose présent sans causer de sécrétion élevée d'insuline.


3. Un sirop naturel et sans allergène

Issu uniquement de l'eau d’érable, le sirop d’érable n’a subit aucune transformation, mis à part la cuisson, et ne contient ni colorant, ni additif. De plus, les acéricoles québécois signent une déclaration de non-utilisation d’allergènes lors du processus de fabrication garantissant un produit pouvant être consommé par tous.


4. L’érable, une source d’antioxydants

Le sirop d’érable est un des seuls sucres à contenir des antioxydants en quantité significative (3 à 5 fois plus que le miel) : en effet, une portion de 60 ml de sirop d’érable possède une capacité antioxydante comparable à celle d’une banane ou d’une part de brocolis. Cela est dû au manganèse qui participe à la protection cellulaire et aux polyphénols qui aident à réduire le risque de diabète de type 2, d’obésité et de maladies cardio-vasculaires.


5. De multiples utilisations

Le sirop d’érable peut remplacer le sucre raffiné dans toutes les préparations culinaires. Utilisé aussi bien en guise de sucre dans les boissons chaudes ou pour sucrer les céréales du petit déjeuner, sa légère saveur de caramel agrémente les pancakes, yaourts, crêpes, gaufres, muffins, salades de fruits, gâteaux. Et il peut accompagner avantageusement les plats salés, les volailles et les viandes.


6. Une récolte respectueuse de l’environnement

Les acériculteurs ne récoltent jamais l’eau d’un érable dont le tronc fait moins de 20 cm de diamètre. La règle générale est donc d’attendre jusqu’à 45 ans après la plantation d’un érable avant de commencer à récolter son eau. Un érable à sucre peut vivre jusqu’à 300 ans, voire même davantage !


7. Une couleur unique pour un goût unique

Sa saveur et sa couleur varient en fonction des mois. En début de saison, le sirop est clair et son goût légèrement sucré. Plus la saison avance et plus le sirop d’érable revêt une couleur foncé et caramélisé.


Source



26 vues0 commentaire